• Extrait du Bulletin Officiel n°43 du 24 novembre 2011 applicable en 2013

     

    Au lycée général, technologique et professionnel

    La pratique orale est valorisée

    La pratique orale sera pour la première fois intégrée aux épreuves obligatoires de langues du baccalauréat, pour toutes les séries générales et technologiques, à compter de la session 2013. Les épreuves des séries TMD, STAV et hôtellerie ne sont pas modifiées.

    Les élèves des séries ES, S, STG, STD2A, STI2D, STL, ST2S seront évalués à deux reprises :

    • à l’oral en classe terminale pendant le cours de l’année en compréhension de l’oral au second trimestre en expression orale au troisième trimestre.
    • une épreuve finale écrite de langue

    Les élèves de la série L seront évalués à l’oral et à l’écrit dans le cadre d’une épreuve finale.

    Cette nouvelle évaluation de la pratique orale s’accompagne de changements importants dans l’enseignement des langues au cycle terminal. Un nouveau programme commun à l’ensemble des langues vivantes étrangères et régionales met l’accent sur la communication orale et vise des niveaux de compétences à atteindre par les lycéens qui prennent appui sur le Cadre européen commun de référence pour les langues.

    La diversité des parcours des élèves est prise en compte par la mise en place de groupes de compétences. Les élèves ayant un profil linguistique similaire sont regroupés et les activités sont adaptées à leurs besoins. La pratique de l’expression orale est aussi facilitée par ces regroupements.

    L’accent est porté dans les établissements sur l’usage des technologies du numérique qui permettent aux élèves d’entretenir un contact direct avec la langue qu’ils étudient. Les baladeurs numériques (mp3, mp4), les tablettes, etc. leur offrent plus d’autonomie dans la pratique de la langue en leur permettant de télécharger des émissions en langue étrangère, de réécouter des documents étudiés en classe et de s’enregistrer.

    À ce sujet, les ressources en langue anglaise offertes par le British Council sur la plateformeEnglish by Yourself du CNED pourront leur être très utiles.

    Proposé en série littéraire, l’enseignement approfondi de LV1 et LV2 ne met plus l’accent sur la dimension littéraire, désormais laissée à l’enseignement spécifique de littérature étrangère. Il accorde toute sa place à l’oral et encourage les modalités de travail innovantes.

    L’enseignement en langues étrangères s’élargit à de nouvelles disciplines

    Le nouveau lycée élargit les possibilités d’apprentissage des langues étrangères dans certaines séries.

    En série littéraire : s’imprégner de la culture de la langue étudiée

    Un enseignement de littérature étrangère en langue étrangère est désormais proposé en série L.
    Il a pour ambition de donner aux élèves le goût de lire en langue étrangère et de leurfournir des repères culturels et artistiques. Il s’appuie notamment sur des adaptations ou des interprétations au théâtre, au cinéma ou à l’opéra. La pratique de l’oral est inscrite au coeur de ce nouvel enseignement.

    En séries STI2DSTL et STD2A : se préparer à des poursuites d’études élargies

    Pour préparer les élèves aux études supérieures, un enseignement technologique en langue étrangère leur est proposé, une heure par semaine. Ils peuvent ainsi apprendre à communiquer sur un sujet technologique et apprendre à mener un projet en langue étrangère.

    Des mesures prioritaires à tous les niveaux du lycée

    Pour améliorer la capacité des élèves à s’exprimer et à communiquer en langue vivante, notamment à l’oral, les lycées privilégient l'enseignement par groupes de compétences. Ils ont une plus grande liberté dans l'utilisation des volumes horaires dédiés aux langues, pour faciliter la mise en place de périodes intensives d'enseignement. Par ailleurs, chaque discipline peut faire l'objet d'un enseignement en partie en langue vivante.

    Les lycées peuvent intégrer les technologies de l’information et de la communication pour l’éducation (Tice) dans l’enseignement, afin que les élèves soient toujours plus exposés à la langue : environnement numérique de travail (ENT), outils numériques nomades.

    Une offre d’enseignements en langues plus riche

    Deux langues vivantes sont désormais obligatoires dans toutes les séries générales et technologiques.

    Trois langues vivantes peuvent être étudiées, de la classe de seconde au cycle terminal des séries générales, ainsi que dans la série technologique hôtellerie.

    La nouvelle série littéraire propose un nouvel enseignement de littérature étrangère en langue étrangère ainsi qu’un enseignement approfondi de langue.

    Les lycées français partenaires d’établissements scolaires étrangers

    Au nouveau lycée, chaque établissement s’engage à entrer dans un partenariat ou un jumelage avec un établissement d’enseignement étranger.

    Parcours spécifiques

    Les sections européennes ou de langues orientales offrent un enseignement disciplinaire en langue étrangère (histoire et géographie, mathématiques...) sur une partie de l’horaire de cette discipline.

    Les sections binationales visent, par un cursus spécifique, l’obtention de deux diplômes de fin d’études secondaire : le baccalauréat français et son équivalent national dans le pays concerné par la langue de la section (allemand, italien, espagnol).

    Des sections de langues et cultures méditerranéennes sont expérimentées dans plusieurs académies. Elles proposent un enseignement conjoint de la langue arabe et des langues et cultures de l’Antiquité (latin et grec). Ces sections doivent permettre aux élèves de découvrir la richesse des travaux et des projets scientifiques et culturels du bassin méditerranéen (archéologie, muséographie, agronomie...).

    Des stages gratuits d'anglais sont proposés aux élèves volontaires pendant certaines vacances scolaires.

    Les langues vivantes au lycée professionnel

    La langue vivante fait partie des enseignements obligatoires dans toutes les formations de C.A.P. et de baccalauréat professionnel. La maîtrise d'une ou de plusieurs langues fait partie intégrante des compétences professionnelles que doivent acquérir les élèves. Depuis 2009, une deuxième langue vivante est obligatoire pour les baccalauréats professionnels du secteur des services.

    Les épreuves de langues vivantes étrangères au baccalauréat

    Les candidats ne sont pas tenus de passer l'épreuve dans les langues qu'ils ont étudiées pendant leur cursus. Ils peuvent choisir la langue dans laquelle ils souhaitent être évalués à l'épreuve du baccalauréat. 30 langues peuvent être présentées au titre des épreuves obligatoires du baccalauréat et 56 langues au titre des épreuves facultatives.

    Apprendre à communiquer en langue étrangère

    La pratique de l'oral est prioritaire dans l'apprentissage des langues étrangères en classe. Les élèves doivent être capables de communiquer pour favoriser leur mobilité en Europe et dans le monde.

    Des efforts sont fournis pour renforcer l'exposition à la langue :

    • Plus de 5 600 assistants de langue venant de 48 pays étrangers interviennent dans leur langue maternelle.

    • Ciné lycée propose 1000 films du patrimoine mondial en version originale dans tous les lycées

    • Visioconférences dans les écoles pour favoriser le contact avec des locuteurs natifs dans l'apprentissage des langues

    • Échanges à distance avec d'autres établissements européens : programme européen "eTwinning", échanges virtuels entre les sections européennes françaises et des "Specialist Schools" anglais.

    • Mobilité des élèves avec les programmes communautaires (Comenius et Leonardo da Vinci pour la formation professionnelle) ou les accords bilatéraux signés avec certains pays comme l'Allemagne, l'Angleterre, l'Écosse, l'Espagne, les États-Unis, etc.

    • Possibilité pour les élèves germanistes de passer l'année de seconde en Allemagne. Cette année peut être validée en France sous réserve des résultats scolaires obtenus.

    Niveaux de compétences européens cibles pour l’enseignement des langues en France

    L'utilisateur élémentaire

    Niveau A1 : niveau cible pour la fin de l'école élémentaire.
    Peut communiquer de façon simple si l'interlocuteur parle lentement et distinctement et se montre coopératif.

    Niveau A2  : niveau cible pour l'obtention du socle commun.
    Peut échanger des informations simples sur des sujets familiers et habituels.

    L'utilisateur indépendant

    Niveau B1  : niveau cible pour la fin de scolarité obligatoire.
    Peut se débrouiller dans la plupart des situations rencontrées en voyage, raconter un événement, une expérience, défendre un projet ou une idée.

    Niveau B2  : niveau cible pour l'épreuve du baccalauréat.
    Peut comprendre l'essentiel d'un sujet concret ou abstrait dans un texte complexe, y compris une discussion technique dans sa spécialité. Il peut communiquer avec un degré de spontanéité et d'aisance, par exemple une conversation avec un locuteur natif. L'élève peut émettre un avis sur un sujet d'actualité et en débattre.

    Des certifications en langues vivantes étrangères

    Les élèves volontaires anglicistes et hispanistes scolarisés en sections européennes en classe de seconde ou de première année de lycée professionnel peuvent passer la certification de niveau B1 avec sortie possible au niveau A2. La certification en allemand est ouverte à un public plus large.

    Le ministère en charge de l'éducation nationale a confié la rédaction des sujets à des roganismes délivrant des certifications étrangères internationalement reconnues : le Cambridge ESOL pour l'anglais, l'Institut Cervantes pour l'espagnol, la KMK (Conférence permanente des ministres de l'Éducation des Länder) pour l'allemand.

    Les élèves germanistes qui s'inscrivent à la certification B1 en allemand peuvent, s'ils le souhaitent, participer à l'échange de 3 à 6 semaines en Allemagne.






























































    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique